Vétra en Espagne : Madrid, Valencia, Barcelona, Tarragona...

Certaines images signalées par ce logo  peuvent être agrandies en cliquant dessus) 

 

Muchas gracias a César Ariño -Merci beaucoup à César Ariño pour les données sur les VA3B2 et l'ELR

 

Comme on l'a vu dans la page consacrée à la société Vétra, celle-ci a été exportatrice et elle trouva notamment des débouchés en Espagne :

Un VA3B2 à Madrid passant devant la Banque centrale

Madrid : en 1958, 122 trolleybus avaient été construits pour l'Espagne dont 42 pour le seul réseau de Madrid.

 

En plus de cela, une série de 14 VA3-B2 de 140 CV identiques aux véhicules lyonnais ou marseillais équipèrent la capitale espagnole.

 

 

   

Ci-contre un VA3B2 à Madrid -Photo parue dans "Camions de France"  de Jean-Gabriel Jeudy

Ci-contre un bel alignement de VA3-B2 comme à la parade , ils ne dépareraient pas devant la gare de Lyon-Perrache.

 

Ils sont vus ici flambants neufs, sur le parc découvert du dépôt du réseau de Madrid.

 

Après l'abandon du trolleybus par Madrid, ils partirent sur le réseau de Valence puis sur celui de Pontevedra.

 

Photo : col. René Courant parue dans "Les trolleybus français"

VA3-B2 sur le parc du réseau de Madrid

 

Les premiers trolleybus d'Espagne furent les 5 véhicules fabriqués par la Satramo à Limoges ( voir page sur Vétra) et mis en service en 1940 à Bilbao.

D'autres CS 60 construits en France furent "finis" par le carrossier espagnol Escoriaza puis ce dernier les fabriqua complètement.

Les villes de Bilbao, Vallecas, Zaragoza et San-Sebastian-Tolosa se répartirent la trentaine de trolleybus ainsi construits.Quelques trolleybus uns furent également construits par Nazar sur châssis Vetra, tel le T 84 de Tarragone vu sur la photo du bas.

 

 Tarragone :

Pour les nuls en géographie, Tarragone ( Tarragona) est une ville de la province de Catalogne, située au bord de la Méditerranée et à l'embouchure de la rivière Francolí, à environ 90 kms au sud-est de Barcelone ( capitale de la Catalogne)  La population avoisinait les 120.000 habitants au début des années 90.

 

Ligne

Reus - Tarragone : ouverte le 30 septembre 1952
Fermée le 22 janvier 1973 ( soit un mois avant Toulon)

Longueur 
 14 km
Voltage
600 Volts en courant continu
Compagnie
FIRTESA

 

Cimetière de trolleybus à Reus

 Photo : Jordi Ibàñez - Ci-contre en 1975, une belle brochette de Vétra VBRh à l'harmonieuse livrée bleue ciel et blanc crème qui ont achevé dans un champ près de Reus, leur dernier voyage après avoir circulé sur le réseau de Tarragone.

On les voit ici en compagnie de trolleybus ex Londres à étage typiquement anglais, dont la présence ici paraît presque incongrue ( types BUT Q 1 9641T, véhicules N° 86 et 87)

Ces malheureux véhicules attendent tous leur fin sous la lance thermique du ferrailleur.

 

Photo : Jordi Ibàñez - Ci-contre, encore aux plus belles heures de sa carrière,  un Vétra VBR N° T-83 sur la route de Torreforta en quittant Tarragone le 7 juin 1969. Remarquez l'énorme placard publicitaire pour Philips sur le flanc du véhicule.

En Espagne, comme partout ailleurs, il faut rentabiliser à tout prix les transports en commun, et la publicité est un bon moyen. ( voir aussi la fiche sur la Suisse)

 

La pub est abondamment utilisée partout où il y' a de la place.

 

 Tous ces trolleybus sont démunis de capot de ligne.

VBRh du réseau de Tarragona

 Photo : Jordi Ibàñez Ci-contre le VBRh T 83 dans les rues de Reus le 9 mai 1971. Les barres horizontales qui divisent les baies vitrées en 2 parties sont sensées empêcher les voyageurs de tomber par la fenêtre ?? En tous cas;  on retrouve souvent cette disposition dans la plupart des pays d'Amérique du sud ( Brésil...) - Ce trolleybus est cependant très proche des modèles français; construit en 1950, il avait une capacité de 50 passagers. Le Réseau disposait de 3 VBRh.

VBRh à Tarragone

Vetra Escoriaza Tarragone

Photo : Jordi Ibàñez -  Le N° T17 (ex TZ 17 ) passant devant le dépôt de Tarragone le 7 juin 1969.

Les N° 15 à 18 avaient été construits par Escoriaza; ils avaient une capacité de 35 passagers; ces trolleybus avaient été rachetés au réseau Tranvías de Zaragoza ( TZ de Sarragosse)

 

Vetra construit par Nazar

Photo : F.Zurita - Ci-contre, un trolleybus absolument méconnaissable construit en 1958 par le carrossier espagnol, Nazar à partir d'un tracteur électrique Vétra 10 TM datant de 1954 ; il s'agit du T84 (ex T2).

Il ressemble vaguement à un type OTC.

Il y' eut 2 véhicules de ce type construits par Nazar sur des châssis de camions électriques à trolleys Vétra : les  N° 84 et 85.

César Ariño est membre de l'Associacio d'Amics del Ferrocarril de Barcelona (AAFB) ( L'Association des Amis du Chemin de Fer de Barcelone) au sein de laquelle existe une section Transport Urbain qui dispose actuellement d'un trolleybus préservé qui fut acquis en 1953 auprès de B.U.T en Angleterre et faisait partie d'un total de 27 unités carrossées en véhicules à 2 étages par Macosa.de Barcelone (devenue aujourd'hui Alstom)

En 1964 il fut retiré du service et de nouveau Macosa le recarrossa mais cette fois à un seul étage.

Il fut en service à Barcelone en même temps que les VA3B2 jusqu'à l'année 1968 date à laquelle 25 exemplaires plus 23 Vetra furent achetés par la SALTUV de Valence.

A la fermeture des lignes de Valence en 1976, 17 B.U.T furent acquis par le réseau de Pontevedra qui fonctionna jusqu'à 1989 où il ferma définitivement ses lignes de trolleybus.

 B.U.T N° 610 à Barcelone en 1967

 B.U.T N° 102 aux couleurs du réseau de Pontevedra

© Toutes les photos César Ariño -A gauche, le B.U.T N° 610 vu en 1967 à Barcelone -A droite le même portant le N°102 et les couleurs du réseau de Pontevedra après son acquisition en 1990 par l'AAFCB de Barcelone.

Les trolleybus Berliet Vetra VA 3 -B 2 et ELR en Espagne par César ARIÑO

 ( traduit de l'espagnol par Roland Le Corff)

  1. LES VETRA BERLIET VA 3-B 2

"Seulement trois compagnies utiliseront ce type de matériel : Madrid, Barcelone et Valence.

  •  Madrid  :  Empresa Municipal de Transportes (EMT) Entreprise Municipale de Transports   

 

Date d'achat:    

 1956 -1959

Type :

VA3B2  

Nombre :

42 unités

  Série:

* N° 2151 à 2192

  Fin de l'exploitation

1er mai 1966

 * 12 trolleybus furent vendus à la SALTUV  (Valence) en 1967, le reste de la série fut mis à la casse.     

  • Barcelone : Tranvías de Barcelona S.A. (TB) Tramways de Barcelone

 

Date d'achat:    

 1959 - 1960

Type :

VA3B2  

Nombre :

25 unités

  Série:

* N° 701 à 725

  Fin de l'exploitation

30 Octobre 1968

* 23 trolleybus furent revendus à la SALTUV  (Valence) en 1968. 

En 1967 les trolleybus N° 708 et 709 se virent doter d'un moteur diesel Pegaso, sans résultat vraiment concluant, ces 2 véhicules furent mis à la casse dans les propres ateliers des TB.

  • Quelques séries de numéros de châssis des VA3B2 :

les Nº de châssis  8A105 à 8A109  sont ceux des 5 véhicules de Barcelone suivants :TB 701 à 705

Les N° de châssis 8A110 à 8A123  étaient peut-être ceux des véhicules du réseau de Marseille ? 14 au total équipèrent la cité phocéenne.

Les N° de châssis 8A124 à 8A131 sont ceux des 8 véhicules de Barcelone suivants : TB 706 à 713 de Barcelone

Les N° de châssis 8A132 à 8A136  sont ceux des 5 derniers véhicules de l'EMT de Madrid

Les N° de châssis 8A 137 à 8A146 sont ceux des 12 véhicules de Barcelone suivants: TB 714 à 725

  •  Valence : Sociedad Anonima Laboral de Transportes Urbanos (SALTUV) Société Anonyme de transports Urbains

 

Date d'achat:    

 1967 ( ex EMT Madrid) et  1968 (ex TB Barcelone)

Type :

VA3B2  

Nombre :

35 unités

  Série:

11 à 22 (ex EMT Madrid) et 23 à 45 (ex TB Barcelone)

  Fin de l'exploitation

1976

La totalité de la série fut ferraillée à l'exception du N°33 (ex 716 de Barcelone), lequel fut acquis par un particulier qui le conserve actuellement sous les couleurs de la SALTUV.

Sur un total de 67 exemplaires de ces trolleybus il n' y' en eut finalement qu'un seul de conservé.

Ceci est la brève histoire d'un modèle de trolleybus qui sur le réseau de Barcelone fut considéré comme le meilleur matériel dont purent disposer les TB . L'abandon du système d'exploitation par trolleybus de ces 2 réseaux  ( Madrid et Barcelone) fut bénéfique à Valence qui en profita dans les années 1967/69 pour agrandir son réseau de trolleybus; il se retrouva avec un lot de 35 unités en bon état et qui rendirent service jusqu'à 1976.

 VA3B2 N° 701 de Barcelone

 VA3B2 N° 25 de la SALTUV à Valence

© Toutes les photos César Ariño -A gauche, le VA3B2 N° 701 des TB de Barcelone et à droite le N° 25 (ex Barcelone) de la SALTUV  de Valence avec ses couleurs certes harmonieuses mais un peu défraîchies.Remarquer à gauche la présence du sigle Vetra en façade ainsi que des 3 barrettes chromées ornant chaque panneau ouvrant sur l'armoire électrique.; ces mêmes éléments sont absents sur le véhicule de droite qui est déjà fort usé et a du subir pas mal de reliftings au cours d'une bien longue carrière.

Cette face avant ressemble fort aux ELR de St-Étienne ( voir fiche technique ELR)

  1. LE VETRA BERLIET ELR

Je dois faire mention également d'un exemplaire de celui qui fut très populaire dans différentes villes françaises: le Vetra Berliet ELR.

 En Espagne, il n'en circula en tout et pour tout, qu'un seul exemplaire :

  •   La Corogne : (La Coruña) : Tranvias de la Coruña (TC) Tramways de la Corogne

 

Date d'achat:    

 1960

Type :

ELR

Nombre :

1 unité

  Série:

N° 22

  Fin de l'exploitation

 ?

Je ne connais pas la sort final de cet exemplaire mais il est probable qu'il fut ferraillé à la fin de l'exploitation par trolleybus de la Corogne. "

César Ariño

Sources : Pascal Béjui et René Courant "Les Trolleybus français" - Joël Darmagnac: "Les premiers trolleybus Vetra de grande série 1939-1947 : les rondeurs de l'austérité. article paru dans Charge Utile N° 102 -Le site Internet de l'Assotram : Nouvelles et informations historiques sur les tramways et trolleybus de Catalogne (News and historical information on the Catalonia tramways and trolleybuses) Auteur : Albert Gonzàlez Masip. Autre site à voir : Les trolleybus espagnols par David Pineda : Spanish treolleybuses.

César Ariño: est membre de l'Associacio d'Amics del Ferrocarril de Barcelona (AAFB)Logo de l'AMICS voir le site :

http://www.xarxabcn.net/amicsfc/historia.asp

   © Roland Le Corff  2003 -  créée le 08/05/2003 - version du 28/07/2004