Accueil    Capitaine Lacuzon (menu principal )    Biographie de Lacuzon   Les combats de Lacuzon  Le procès de Lacuzon    Les protagonistes de la guerre de 10 ans  les adversaires de la Comté   Les combattants comtois     Préface d'Edgar Faure     Longchaumois   Le Médecin des Pauvres par Xavier de Montépin  Le Médecin des pauvres en bande dessinée   Contact

S'il est un personnage très controversé même de nos jours dans l'histoire de la Franche-Comté, c'est bien le capitaine Lacuzon ; ou on l'adore ou on le déteste, les historiens, les universitaires et les érudits de tout poil se disputent encore âprement à son sujet. Le but de ce modeste site est d'essayer d'apporter un éclairage si possible impartial sur le personnage à partir de différentes sources; oublions le héros chevaleresque du roman de Xavier de Montépin : Le Médecin des pauvres" qui était censé vivre dans une grotte au bord du Hérisson et essayons de découvrir le véritable Lacuzon.

 Voici tout d'abord en introduction cet extrait d'un article de Edouard Boeglin paru sur le site Internet du "Pays Comtois" intitulé :"Résister : Lacuzon,  Le Robin des bois comtois" :   Pseudo portrait du capitaine Lacuson "Lacuzon était né à Longchaumois dans le Haut-Jura. Au temps où « la Franche-Comté était espagnole », il se battit souvent avec succès contre les troupes de Louis XIV et mourut en exil à Milan. Le destin du héros mort n'est jamais facile. Celui de Claude Prost dit Lacuzon n'a pas échappé à cette règle. Considéré au XIXe siècle comme un « grand coeur », il se trouve affublé de nos jours par le maire de sa commune natale ( Longchaumois) du qualificatif de « soudard qui devait se payer sur le pays » (sic)" Le portrait ci-contre d'un homme chauve et barbu, affublé comme au 16ème siècle d'une fraise tel Henri IV, est probablement faux, en effet le port de la fraise était passé de mode depuis longtemps à l'époque de Lacuzon. Sa mode a disparu au tout début du 17ème siècle (son port sera interdit en France sous Louis XIII et en Espagne à partir de 1623)

On parle souvent de l'ouvrage le plus connu concernant l'histoire du capitaine comtois qui est sans nul doute celui de son biographe, Robert Fonville :" Lacuson, héros de l'indépendance Franc-Comtoise au XVIIème siècle" paru en 1955 ;  Robert Fonville descend en droite ligne du capitaine Claude Balland, gendre de Lacuson et a hérité de nombreux papiers de famille d'une importance historique primordiale pour éclairer la vie de notre personnage. Nous ferons constamment référence à  lui en indiquant notre source par son nom ou par ses initiales :RF. Il ne faut pas trop compter sur l'impartialité de RF concernant Lacuzon, il a de prime abord la plus grande sympathie et de l'admiration pour le personnage. On verra plus bas en quoi L'opinion de Louis Lautrey, son autre biographe, divergeait profondément de celle de Fonville.

Avant lui, Louis Lautrey qui publia son livre à Paris en 1913, avait fait des recherches très consciencieuses et très complètes sur Lacuzon et son ouvrage était le plus documenté de l'époque. L'auteur et le livre sont tombés dans les oubliettes malgré la grande qualité historique de l'ouvrage. D'après Robert Fonville, Louis Lautrey n'avait malheureusement rien compris au caractère du capitaine comtois.

Louis Lautrey écrivait : "S'il reste des Francs-Comtois qui rendent un culte à sa mémoire, qu'ils ne m'en veuillent pas d'avoir examiné sa légende avec peu de respect. Qu'ils réservent leur admiration pour des héros plus purs !" La Cuson avait tous les vices du soudard; il ne mérite pas de personnifier en soi le patriotisme." .Il est évident que Fonville, descendant de la famille Balland (gendre de Lacuzon) avait peu apprécié la manière de présenter la vie du capitaine Lacuzon et certains de ses actes peu glorieux (citons : meurtres, exécution sommaire de civils y compris des femmes, viols, harcèlement sexuel..). Le malheureux Louis Lautrey, capitaine au 346 ème Régiment d'infanterie, est mort au Champ d'honneur en combattant valeureusement durant la guerre de 14-18, le 31 Mars 1915 à Montauville ( Meurthe-et-Moselle) au Bois Le Prêtre.

Environ 100 ans avant Lautrey, Désiré Monnier érudit remarquable et consciencieux à l'extrême, était un admirateur inconditionnel de Lacuzon ( "Cet illustre enfant du Jura") et pour sa part, peut-être s'était-il montré un peu trop indulgent. Il écrivit sa biographie dans son livre : "Les jurassiens recommandables" 1828 et dans son "Manuscrit inédit"  et il avait tenu à parcourir lui-même les régions où avait vécu son  héros, notamment le village de Longchaumois. A noter que D. Monnier tout comme Xavier de Montépin donne le prénom de Jean-Claude à Lacuson au lieu de Claude ce qui est une erreur.

Quant à Xavier de Montépin, son personnage de Lacuzon, héros du roman : Le Médecin des pauvres" et tous les évènements qu'il y raconte, n'ont strictement rien à voir avec une quelconque vérité historique mais ce n'était pas le but de l'ouvrage. Par contre ce livre a semé durablement dans l'esprit de beaucoup de Comtois, une foule d'idées complètement erronnées sur l'histoire de leur région. Beaucoup d'évenements décrits par de Montépin sont devenus des vérités historiques pour certains ( la prise et l'incendie du château de l'Aigle par Lacuzon et ses hommes, la grotte Lacuzon où aurait vécu le capitaine, le Champ Sarrazin et la grotte qu'il fait exploser libérant un passage secret, Le cardinal de Richelieu qui vient en personne au château de Bletterans et qui prisonnier de Lacuzon, devient son otage...)

PLAN DU SITE CONSACRÉ A LACUZON

 La vie du capitaine Lacuzon est retracée avec son contexte historique au travers des  pages suivantes : 1- Le capitaine Lacuzon, héros de l'indépendance Franc-Comtoise  page de présentation, menu principal que vous lisez actuellement,

 2- extrait de l'encyclopédie Britannique de 1911 sur Lacuzon en anglais et en français

 3 - Biographie de Lacuzon : qui était Lacuzon, dates et lieux de naissance et de mort, mariage, enfants...

 4- La préface du Président Edgar Faure au livre de Robert Fonville paru en 1955, un résumé clair de la vie du personnage.

 5-.les cartes géographiques situant Longchaumois : pour situer le village et la maison natale du capitaine..

 6- Les combats de Lacuzon : description de la carrière militaire du capitaine, ses combats de maquisard contre français et suédois.

 7- Le procès de Lacuzon en mars 1654, les accusations graves portées contre le capitaine : harcèlement sexuel, brutalités, meurtres, abus en tous genres...

 8- Les protagonistes de la guerre de 10 ans : les français et leurs alliés : Le duc de Saxe-Weimar, le comte de Guébriant, le duc de Longueville, de Villeroy, Louis XII, Richelieu...

 5- Les protagonistes de la guerre de 10 ans : les comtois et leurs alliés : Lacuzon, César du Saix baron d'Arnans...

 9- Le médecin des pauvres : le fameux roman de Xavier de Montépin, retraçant d'une manière ultra romancée les exploits du capitaine Lacuzon, les personnages du livre : le colonel Varroz, le curé Marquis, Lespinassou le sanguinaire capitaine des Gris..où j'essaye de démêler le vrai du faux -Biographie de Xavier de Montépin, son oeuvre- Le roman feuilleton du 19ème siècle..

10 -Le Médecin des pauvres en bande dessinée : adapté en BD par le quotidien néerlandais Trouw en 1956-57, retrouvez l'adaptation française réalisée par Bernard Sietses et moi-même.

 

Ouvrages et sites web de référence :

 Robert Fonville : 1955, "Lacuson, héros de l'indépendance franc-comtoise", aux éditions Marque-Maillard - 13, rue Lecourbe, 39000 Lons-le-SaunierEdition de 1980 - Robert Fonville est né le 26 mai 1896 et mort le 8 mai 1985.Il était Docteur en droit, a été plusieurs fois chef de cabinet ministériel, conseiller référendaire à la Cour des comptes en 1935, conseiller maître en 1954, honoraire en 1966. Robert Fonville descend en droite ligne du capitaine Claude Balland, gendre de Lacuzon et a hérité de nombreux papiers de famille d'une importance historique primordiale pour éclairer la vie du personnage. Cela explique grandement une certaine partialité dans la biographie qu'il dresse du capitaine Lacuzon. Pour Fonville, Lacuzon est un pur héros, un grand patriote qui a défendu avec un immense courage, jusqu'au bout, la liberté de la province comtoise. Par ailleurs, il était foncièrement en désaccord avec les prises de position de Louis Lautrey qui lui au contraire, ne portait aucune sympathie au personnage de Lacuzon et le traitait même de soudard. Fonville en avait conclu que Louis Lautrey n'avait absolument rien compris au personnage de Lacuzon.

Louis Lautrey : "Vie du capitaine La Cuson". Paris 1913 - Librairie ancienne H. Champion. Voir sa biographie sur Wikipédia : Louis Lautrey : 1864 -1915, est né à Cousance dans le Jura, d'abord militaire de carrière jusqu'à l'âge de 35ans, il quitta l'armée avec le grade de capitaine.  Poète et  historien, il est surtout connu par son livre sur "La vie du capitaine Lacuson". Il est mort au champ d'honneur, âgé de 50 ans,  le 31 mars 1915  à Montauville (Meurthe-et-Moselle) au Bois le Prêtre : (https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Lautrey). Le livre de Lautrey est le fruit de recherches très sérieuses, très pointues, Avec une rigueur sans doute héritée de son passé militaire, il essaie de se montrer le plus impartial possible et de ne pas céder à l'aspect romantique du personnage et à toutes les légendes qui couraient à son sujet. Il en dresse un portrait pas toujours flatteur qui va bien à l'encontre du portrait un peu trop dithyrambique dressé par R. Fonville, 42 ans plus tard.

Désiré Monnier :  (né le 24 janvier 1788, à Lons-le-Saunier et mort le 10 octobre 1869) est un érudit et un folkloriste français, auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux traditions populaires de Franche-Comté au milieu du XIXe siècle-  "Manuscrit " et "Les jurassiens recommandables" Lons-le-Saunier 1828.

Henri Marandin, Principal du collège Rosset de Saint-Claude : "Dans les pas de Lacuzon, le héros comtois" publié en 1992, une remarquable étude qui m'a été transmise par M. Emmanuel Javourez.     

Cédric Mottier : " Les Brunet d'Oyonnax-Marchon-Arbent" 1537-1746 , annales de la Société d'émulation de l'Ain 2005, 7 rue Migonney- 01000 Bourg-en-Bresse , voir la page de son site consacrée au "brave capitaine Brunet" : http://nobilitas-quid-est.com/mes_publications_noblesse_lignages.html                                      :

Xavier de Montépin : (1823-1902) "Le Médecin des pauvres" 1862, livre-culte des jurassiens, est également l'auteur de l'un des best-seller du 19ème siècle : "La porteuse de pain" ; il s'est inspiré de l'histoire du capitaine Lacuzon pour écrire un roman populaire à mille lieux de la vérité historique.

Joël Van der Elst : "L'héritage de Lacuzon" roman, paru en octobre 2002 aux éditions Cabédita. ce roman raconte les combats de Lacuzon et ses compagnons contre les puissantes armées de Louis XIII et de Louis XIV, les souffrances oubliées de la Franche-Comté et, de nos jours, le combat d'un homme pour tenter de comprendre l'incompréhensible. A des siècles de distance, des destins se recoupent. ( L'auteur vit depuis 30 ans dans le petit village de Molamboz situé à 10 kms au nord-ouest d'Arbois)

J'ai beaucoup apprécié ce livre astucieux qui mêle étroitement l'histoire à peine romancée de Lacuzon au 17ème siècle ( mais avec une très solide base historique) et une histoire toute à fait contemporaine et j'invite tous les visiteurs de mon site, passionnés ou intéressés par la vie du capitaine Lacuzon, à se le procurer très vite.L'héritage de Lacuzon

Bernard Clavel : L'immense écrivain jurassien, est né le 29 mai 1923 à Lons-le-Saunier et mort le 5 octobre 2010 à La Motte-Servolex (Savoie). Il a évoqué le personnage de Lacuzon dans un de ses romans de la série : "Les colonnes du ciel", je crois me rappeler sauf erreur de ma part, que c'est dans "La femme de guerre". Une chose est certaine, c'est que Bernard Clavel n'avait aucune admiration pour le personnage de Lacuzon. Clavel étant un pacifiste invétéré, cela semble un peu logique.

Quelques très rares sites web qui parlent de Lacuson : bravo et merci à leurs auteurs.

Jura Spéléo: http://www.juraspeleo.fr: Un excellent site du regretté spéléologue franc-comtois Jean-Claude Frachon (†) qui est hélas décédé le 27 octobre 2005. Ce site comprend plusieurs pages consacrées à Lacuson  et  aux grottes qu'il aurait fréquenté pendant les guerres de Franche-Comté.

http://lepin.free.fr/page5.htm Le journal du château du pin: le Pin sur la planche : un site très intéressant consacré au château du Pin, près de Lons-le-Saunier et la description d'épisodes de la guerre de Franche-Comté.

http://www.orgelet.com/ : Histoire d'Orgelet au temps des guerres de Franche-Comté, site très documenté sur la petite ville et les misères que subirent les malheureux villageois durant cette terrible période.

encyclopédie 1911 en anglais: voir le texte, Je regrette profondément au vu de cet article d'une encyclopédie britannique que nul n'est prophète en son pays. Le nom de Lacuzon, n'apparaît nulle part dans un dictionnaire ou une encyclopédie française et pas davantage dans les ouvrages traitant de l'histoire de France. C'est extrêmement regrettable mais on le trouve sur Wikipédia, l'encyclopédie sur Internet, libre et gratuite. J'ai d'ailleurs contribué à sa rédactIon ainsi qu'à la page sur Louis Lautrey..

Même dans certains excellents ouvrages tels que : "Visages de la Franche-Comté" paru en  1966 chez Horizons de France et dont les auteurs ( des véritables sommités de l'Histoire comtoise) sont : Marie-Lucie Cornillot, Maurice Piquard, Gustave Duhem et Georges Gazier, ne contiennent pas une seule ligne, pas un seul mot sur Lacuzon et son action contre les invasions françaises. C'est absolument lamentable et indigne d'historiens de grand renom.

Le blason de Franche-Comté vient du site : Gaso, la banque du blason : http://www.gaso.fr/

Article paru le 08/08/2000 dans "Le Pays Comtois" par Edouard Boeglin, avec des photos de Serge Réalini.

 © Roland Le Corff page créée le 18/09/2002 - version du 11/05/2019