LES AUTOBUS DE TOULON 1930 - 1965

Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Trolleybus de France et d'autres pays Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

Logo Berliet 2ème version

 LES AUTOBUS BERLIET PH 8-100

La RMTT fait l'acquisition entre 1963 et 1965 de 13 autobus Berliet PH 8-100 neufs numérotés de 36 à 48; ils sont de gabarit un peu plus long que les Berliet PH-85 acquis à partir de 1961 et leur capacité permet de caser 15 voyageurs de plus. Retirés du service entre 1977 et 1980 après une longue carrière bien remplie; ils furent tous ferraillés. Ils desservaient les lignes 1 "Escaillon- La Valette" (puis La Coupiane), 6 "Blache-Monsenergue-Les Routes", 9 "Gare SNCF -Pont du Suve", 9 barré "Gare SNCF -Les Oeillets", 11 "Blache -Monserrat". Il est à noter que les N° 38, 47 et 48 prêtaient main forte aux PR -100 aux heures de pointe sur la ligne 7 (en 1974)

Photo Col. Gabriel Bonnafoux - Le PH 8-100 portant le numéro de parc 36 vu ici au dépôt RMTT de Brunet, affiche sur sa girouette le terminus de la Coupiane au bout de la ligne 1. Un peu d'histoire : En 1952 le terminus de cette ligne N° 1 se trouvait au rond-point Maréchal de Lattre de Tassigny à la Valette. Il fut inauguré par Léon Bourgeois, le maire de l'époque. En 1970, la RMTT demande une extension du périmètre urbain toulonnais sur le territoire valettois vers les zones des quartiers de l'Enclos et de la Coupiane, ce qui lui fut accordé le 23 novembre 1970. La Coupiane devint donc le terminus de la ligne 1. Cliquer pour agrandir

Photo Jean Capolini juin 1964- Toujours au même endroit, passage du N° 37 desservant la ligne N° 6 Place Noël Blache - Les Routes. Au fond, des véhicules bien d'époque, une SIMCA Aronde Etoile et un TUB Citroën type H.                                                          Cliquer pour agrandir

Modifications apportées :

D'après Albert Clavel, ces modification furent apportées de façon simplifiée afin de passer à un système à un seul agent : un conducteur-receveur. Sur les N° 38 et 43, La RMTT procéda à la suppression de la porte arrière et également de la girouette qui était au-dessus de la cabine du receveur. Sur le 38, par exemple, le plancher n'a pas été reconstruit. Seul l'emmarchement des anciennes portes arrières a été obstrué. Les sièges reposent sur des cales. A l'extérieur, une petite erreur de l'atelier, fait que la peinture des 2 panneaux arrières n'est pas au niveau de celle de l'avant. Elle est plus haute de quelques centimètres.

© Photo RMTT coll. ASBTP - Dans les années 75, au dépôt de Brunet, le 43 et le 46 sont en pause. Les petits panneaux jaunes indiquent une montée obligatoire par l'avant.                Cliquer pour agrandir

© Photo RMTT coll. ASBTP - Vers 1977, les PH 8-100 N° 39, 46 et 47 vus au dépôt de Brunet, on aperçoit déjà les modernes bus PR-100 dont deux exemplaires sur trois, sont déjà dans la nouvelle livrée (apparue fin 1975) jaune vif et bleu roi avec bas de caisse, pare-chocs et toit, blanc.         Cliquer pour agrandir

Photo Michel Tinnirello - Le PH 8-100 N° 46 stationne devant la gare en 1973.    Cliquer pour agrandir

 

 Comparatif des autobus Berliet PH 85 ET PH 8-100 

Berliet PH 85

Berliet PH 100

Photo Doc Berliet dans Charge Utile Magazine -Les Berliet PH 80 et 85 ont les mêmes organes mécaniques; le PH 100 bénéficie du moteur plus puissant du PHN "Randonnée" -Ces profils tirés d'un document Berliet montrent bien les ressemblances entre les 2 modèles mais aussi les quelques différences qui permettent de les distinguer : A droite le PH 100 si l'on excepte la disposition des portes en 0 -4 -4 est également un peu plus long. .A gauche le PH 85 au châssis légèrement plus court au niveau du porte-à-faux avant, avec une disposition des portes en 4-4-2 -Le détail essentiel, c'est la petite vitre à droite de la porte centrale. Remarquer aussi les aérateurs sur le toit, placés à des endroits différents ( celui de l'arrière est situé plus vers l'arrière sur le PH 85)  Voir le tableau comparatif entre PH 80 ET PH 100

Pour le plaisir des yeux :

Berliet PH 8-100 du réseau de Limoges 1970

© Photo col. Roland Le Corff - Vu au musée de l'AMTUIR en mai 1994, ce très beau Berliet PH 8-100 de Limoges, datant de 1970. Il affiche sur sa girouette le terminus de la gare de Limoges -Bénédictins.

 

Caractéristiques du Berliet PH 8-100    

Voir le tableau comparatif entre PH 80 ET PH 100

Constructeur

Berliet

Places assises 19 + 2
Places debout 74
Nombre de places total 96 maximum
Accès type standard = 4-4-4 : 3 portes pliantes doubles (2 x 2 vantaux) à l'arrière, au milieu et à l'avant ou sur certaines versions : type 0-4-4 avec 2 porte pliantes doubles ( à 2x2 vantaux) au milieu et à l'avant.
Circulation des voyageurs de l'arrière vers l'avant avec receveur à poste fixe à l'arrière.
Longueur 10,665 m
Largeur 2,50 m
Hauteur 2,89 m
Empattement 5,49 m
Porte-à-faux avant 2,585 m
Porte-à-faux arrière 2,585 m
Hauteur plancher 0,87 m

Poids à vide

8,74 t

P.T.C

15 t
Moteur

Berliet diesel Magic "MH 520" à 5 cylindres en ligne de 7,917 litres (120 x 140 mm d'alésage course)

Puissance

150 CV SAE / 21 CV fiscaux

Boîte de vitesses Manuelle à coupleur hydraulique Wilson H 211 N 60 à 4 rapports
Roues Roues arrières jumelées
Couleur caisse Beige RMTT (ocre jaune clair)
Couleur toiture Blanc ivoire
 Historique et technique 

Le Berliet PH 8-100 , premier de la série des PH 100, est présenté aux Mines le 17 mars 1961. Il est équipé d'un moteur à 5 cylindres; un peu plus tard le 30 septembre 1961, sera présenté le PH 10-100 avec un moteur de 6 cylindres. Le PH 100 se posera en concurrent direct des Saviem SC2 et SC 4. Plusieurs configurations de portes seront proposées : 0-4-4 ; 4-4-4 et une version plus rare en 404 ( sans porte centrale). Une version sur mesure en 042 a existé sur le réseau de Lyon (OTL) . Ce sont des éléments de carrosserie de PH 8-100 et principalement la face avant ainsi que la sellerie et le tableau de bord  qui seront utlisés en 1965-66 pour moderniser une série de 10 trolleybus VBBh de la RMTT ( voir page trolleybus de Toulon)

Immatriculations des PH 8-100 de la RMTT (infos fournies par Yohan Keller)

Numéro de parc

Modèle

Immatriculation

Date  d'immatriculation

36

PH8-100

394 JC 83

18/11/1963

37

PH8-100

393 JC 83

18/11/1963

38

PH8-100

392 JC 83

18/11/1963

39

PH8-100

391 JC 83

18/11/1963

40

PH8-100

218 JZ 83

31/07/1964

41

PH8-100

217 JZ 83

31/07/1964

42

PH8-100

214 ou 219 ? JZ 83

31/07/1964 ?

43

PH8-100

215 JZ 83

31/07/1964

44

PH8-100

216 JZ 83

31/07/1964

45

PH8-100

779 KL 83

04/01/1965

46

PH8-100

780 KL 83

04/01/1965 ?

47

PH8-100

...KL 83 ?

04/01/1965 ?

48

PH8-100

...KL 83 ?

04/01/1965 ?

Total = 13

 

D'après Albert Clavel, le N° 39 porte le N° de série 3 L 88. Le N° 43 a été modifié par la pose d'une transmission Tecalemit.

Sources :

"1880-1980: Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux (†) et Albert Clavel - Charge Utile Magazine - Georges Muller CTS - Olivier Reboul - Yohan Keller (ASBTP 83) - Article d'Albert Clavel : "Les autobus toulonnais" dans Charge Utile Magazine N°  282 de juillet-août 2016.- Jean-Marc Audirac.

Photos : collections : Gabriel Bonnafoux - Jean Capolini - Roland Le Corff - RMTT, collection de l'A.S.B.T.P (Association pour la Sauvegarde des Bus Toulonnais et Provençaux) - Michel Tinnirello -

Ne manquez pas de découvrir les magnifiques et très rares photos de véhicules anciens de Jean Capolini sur le site Flickr : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums et de Jean-Henri Manara : https://www.flickr.com/photos/jhm0284/albums - Le site de l'ASBTP ; https://asbtp83asso.jimdo.com/ et sa page Facebook : https://www.facebook.com/asbtp83/ -Les superbes photos de Michel Tinnirello sur Flickr : https://www.flickr.com/photos/tinni30/

© Roland Le Corff - Page créée le 19/02/2005  -Version du 26/08/2018