LES AUTOBUS DE TOULON

Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

Logo Renault

 L'AUTOCAR RENAULT 215D

( les images signalées par ce logo sont cliquables)

A la fin de la guerre de 39-45, une timide reprise a lieu dans tous les secteurs économiques;

La demande en véhicules de toutes sortes est énorme : autobus et autocars, camions, camionnettes et  automobiles... Chez Renault, plus de la moitié des ateliers a été détruite par les bombardements. Les ouvriers ne sont plus que 13.000 contre 40.000 en 1939. Louis Renault accusé d'avoir collaboré avec un peu trop de zèle avec l'occupant allemand, est emprisonné à Fresnes où il meurt dans des circonstances pas très claires le 24 octobre 1944. Le général De Gaulle sanctionne la firme Renault qui est nationalisée le 16 janvier 1945. La société Berliet dont le PDG Marius Berliet avait été accusé des mêmes agissements, y échappe de justesse. Ainsi est née la Régie Nationale des Usines Renault suite à ce qui peut être assimilé à un véritable vol d'Etat. Louis Renault était-il vraiment coupable, n'était-ce pas là un moyen un peu facile pour l'Etat de récupérer pour pas un centime, une magnifique entreprise, vitale pour le redémarrage de l'économie française ?  Pourquoi Berliet a t-il été épargné ? Pendant ce temps là, un certain Maurice Papon se la jouait héros de la Résistance et obtenait les plus hautes fonctions auprès du Général .......etc...etc...On connaît la suite...En 2012, Les petits enfants de Louis Renault relancent la procédure visant à réhabiliter leur grand-père et à se faire indemniser...

Mais revenons à notre Renault 215 D premier autocar produit par Renault après la guerre en 1946...Le 215 D est un modèle à cabine avancée, étroitement dérivé du ZPD, qui sortira de chaîne à partir du 16 janvier 1946. Il a équipé les autobus Étoile, C.P, SARCV de Sanary, G.A.B.Y de Hyères, la Sté Varoise de Transports (sur  Toulon-Marseille)

  Photo Wiener Linien : Belle photo d'un autocar 215 D devant un garage arborant le célèbre losange de la marque trouvée sur le site allemand:  http://mitglied.lycos.de/renaultclub/

 

Photo dans Charge Utile : Ci-contre une très belle photo parue dans Charge utile Magazine : un car Renault 215 D 35 places, en parfait état qui affiche encore sur sa girouette, la direction de Toulon, il a été fort heureusement préservé et se trouve dans un dépôt à Aubagne. Probablement un ancien autocar de la Société Varoise de Transports qui asssurait la ligne Toulon-Marseille.

Remarquer l'accès qui s'opère par un porte pliante à 2 vantaux à l'avant ( à commande mécanique) et une porte battante à l'arrière. Il est équipé d'une plate forme à l'avant et à l'arrière.Plus tard, les nouvelles versions de ces cars furent équipés de portes arrières pliantes à commande manuelle.

 

Photos Denis Garel :   prises le 29 juillet 2007 au dépôt des bus aubagnais.On peut constater le parfait état de cet autocar, restauré avec amour et en parfait état de fonctionnement -Voir la suite de cette belles série de photos

Photo Renault 215 D 3 N° 554  réseau de Nantes, trouvée sur le site de Konrad Auwaerter: http://www.konrad-auwaerter.de/  

A partir d'avril 1948, le 215 D se voit rajouter une petite baie latérale placée avant la porte arrière et se voit ainsi rallongé de 70 cm ce qui lui permet de passer à une capacité de 35 places assises. En même temps, il adopte le frein Lookheed. L'appellation du véhicule devient R 4150 pour l'autocar et R 4151 pour l'autobus.

Historique et technique du Renault 215 D

 Photo  trouvée sur le site : http://bustram.free.fr/index.html  ( qui ne fonctionne plus actuellement)

Le même 215 D 3 N° 554 que celui de la photo du dessus. Il fait partie d'une série de 17 bus mis en service entre mai 1947 et juillet 1948 sur le réseau de Nantes.

Le 215 D est carrossé sur le châssis du camion Renault 208 D de 7 tonnes et reste un véhicule très sommaire; la direction est très sèche, la conduite est dure ( pas de direction assistée à cette époque) et les vitesses bien sûr, ne sont pas synchronisées.. Pauvres chauffeurs !! Il fallait des gros bras.

Le moteur logé à l'avant sous un encombrant capot, est situé entièrement dans l'habitacle. Très bruyant, il transmet allègrement des vibrations assourdissantes à toute la carrosserie.

Les Renault 215 D puis ses versions rallongées R 4150 ( autocars) et R 4151 ( autobus) vont être produits à 2795 exemplaires jusqu'au 29 septembre 1949. - Ils vont ensuite perdre rapidement du terrain face à un nouveau et redoutable concurrent qui dès 1946, détrône la Régie de sa place de N°1 de l'industrie nationale des cars et bus, j'ai nommé Chausson. Les pauvres 215 D vont vite devenir obsolètes devant le modernisme renversant des tout nouveaux AP 46, AP 47 ET 48 puis des APH 52 qui vont littéralement truster le marché des autobus et autocars.

Caractéristiques techniques du Renault 215 D à huile lourde

Constructeur

Châssis Renault et carrosserie SCEMIA.

Places assises nombre très variable : 18, 22, 31 ou 35
Places debout nombre très variable : 36 ou 40
Nombre de places total entre 43 et 58
Accès par une porte pliante à 2 vantaux à l'avant et par porte battante à l'arrière
Longueur 9,12 m
Largeur 2,49 m
Hauteur 2,95 m (hauteur intérieure 1,90 m)
Empattement 5,28 m

Poids à vide

7,265 tonnes

P.T.C

11,190 tonnes
Moteur Diesel Renault 505 B 4 cylindres à injection directe de 8,344 litres
Carburant Huile lourde, de nos jours on dit gazole
Puissance 22 CH fiscaux / 85 Ch SAE à 1600 tours /mn
Vitesse maxi 62 km /h
Boîte de vitesses

mécanique à 4 rapports plus marche arrière, à pignons baladeurs

Pont Pont arrière en acier coulé à carter surbaissé, à double démultiplication
Suspensions Ressorts droits longitudinaux sous les longerons avec amortisseurs hydrauliques à l'AV et à l'AR
Freins Servo-frein mécanique
Roues Roues arrières jumelées diamètre minimum de braquage 22 m

EN BONUS : LE DÉPLIANT RENAULT 1947

Publicité gamme Renault 1947 Publicité Renault car 215 D 1947
Coll. Roland Le Corff : fac similé publié par Charge Utile Magazine : La France profonde au rythme de Renault. Après avoir labouré son champ avec un tracteur Renault de 18 ou 25 Ch, le paysan et sa famille se rendent à la ville dans un autocar Renault exploité par une ligne Renault...On en serait presque revenu à ce célèbre slogan des années 30 de la firme concurrente aux chevrons :les premiers mots qu'un bébé doit apprendre à prononcer :"Papa, Maman et...Citroën !"

Sources : "1880  -1980: Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux et Albert Clavel - Charge Utile Magazine -La fabuleuse histoire du S 45 par Nicolas Tellier aux éditions Massin. Un grand merci à Denis Garel ( voir une autre série de ses photos à la page suivante )

Page créée le 12/03/2005  © Roland Le Corff -Version du 08/01/2012