Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

Galerie des Tramways de Toulon série 1

voir série 2

 LE MOURILLON

Cliquer sur les images pour les agrandir

 

Le Mourillon : terminus de Ste-Hélène - La motrice Schukert N° 23 attend le départ vers la gare. le bar-restaurant s'appelle "Begoin frères - Bar" - A gauche de la photo, il y'a un salon de coiffure. Source des 2 photos :R. Sémadéni

 

Le Mourillon : au même endroit mais avec plus de recul : station terminus de Ste-Hélène - La motrice Schukert N° 3 attelée d'une remorque du type balladeuse attend son départ pour la gare.

 

Le Mourillon : boulevard du Littoral, près du fort St-Louis, la motrice Schukert N° 35 longe un joli palmier et se dirige vers la ville. Remarquer le design très 1900 des poteaux qui soutiennent la ligne d'alimentation électrique ( caténaire)

 

A l'entrée du Mourillon, le boulevard Bazeilles, tout à droite les fortifications puis un peu caché par un groupe de jeunes écoliers, un tramway avec sa balladeuse - A gauche, une carriole à cheval , tout ça se passe vers 1903.  Source J.Lahitte

 

Très rare photo, prise devant le dépôt de la Mitre au Mourillon.

Il y'a là tout le gratin de la ville de Toulon : probablement Préfet, amiraux et autres gradés des différents corps d'armée, dignitaires, élus et autres membres des corps constitués. de quoi s'agit-il ? Probablement d'une inauguration ou d'une commémoration mais on n'en sait pas plus. La date ?

D'après les costumes, on pourrait dire au début du 20è siècle 1900-1910 environ. Le bâtiment a été construit rappelons-le, vers 1890. Sce R. Sémadéni

 

Ci-contre vue du petit port près du fort Saint-Louis, les pêcheurs s'affairent avec leurs filets. On dirait que la photo est prise dans un petit village de la côte.

Remarquer à droite du cliché, juste sous le timbre et le cachet de la Poste, un bâtiment qui n'est autre que le dépôt des tramways de la Mitre qui deviendra à partir de 1949 celui des trolleybus.  

Source  J.Lahitte

 

 

Ci-contre détail agrandi de la photo ci-dessus montrant le bâtiment du dépôt de la Mitre.-

En fait, ce dépôt servait plutôt aux remorques qu'aux tramways eux-mêmes.

On reconnaît bien les fenêtres au cadre cintré avec leurs barreaux, à gauche la porte d'entrée pour les véhicules. La carte postale est timbrée en novembre 1905.

Ci-contre sur le boulevard du Littoral, la motrice Schukert N° 3 longe le petit port avec ses barques de pêcheurs et le fort Saint-Louis en arrière- plan.

Remarquer la réclame sur la toiture du tram : Phénol Bobœuf : 1,50 F le flacon, 5 F le litre.

La compagnie de l'époque avait déjà bien compris l'intérêt des trams utilisés comme supports publicitaires, qui généraient une source de revenus supplémentaires non négligables.

 

 

Un tramway  ( motrice Schukert) arrive juste devant la porte d'entrée de l'arsenal maritime du Mourillon.

Le cachet apposé sur le timbre est de 1908.

 

Source J. Lahitte

 

©  Roland Le Corff  page  créée le 04/06/2004 - version du 16/10/2016