LES AUTOBUS DE TOULON 1930 - 1965

Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Trolleybus de France et d'autres pays Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

Logo Berliet 2ème version

 LES AUTOBUS BERLIET PLH.8 U  ET PH 80 

La RMTT fait l'acquisition entre 1959 et 1960 d'autobus Berliet PLH 8 MU et en 1961 de PH 80 neufs. Dans la gamme des autobus PLH et PH 80, 85 ET 100, les PLH sont les plus courts avec 9,27 m puis les PH 80 avec 9,68 m. Le PH 80 ( PH 80 pour 80 places maximum assises et debout).est une évolution du PLH sur lequel Berliet a rallongé de 50 cm le porte-à-faux arrière ce qui lui permet de recevoir une 3ème porte : un aménagement réclamé par les réseaux qui utilisent encore un receveur à l'arrière.

Les PLH 8 U étaient au nombre de 3, numérotés de 9 à 11; ils étaient affectés aux lignes suivantes : le N° 9 sur la ligne 14 "Gare SNCF- Les Ameniers", le N°10 sur la ligne 10 "Observatoire - Darboussèdes" et enfin le 11 sur la ligne 12 desservant l'hôpital Ste-Anne et la gare du téléphérique.

Les PH 80 étaient au nombre de 4, numérotés de 12 à 15 et principalement affectés à la ligne 3 "Gare SNCF- Le Mourillon" en complément des trolleys mais ils desservaient également d'autres lignes telle que la 6 par exemple " Noël Blache -Les Routes"

Un grand merci à Olivier Reboul et Nicolas Tellier pour les compléments d'information sur les différents bus de type PH et PLH et à Jean Capolini pour ses rares photos en couleurs.

Regardez bien ces 2 autobus photographiés  à 19 ans d'intervalle, le premier en 1964, le second en 1973. Et bien non, vous ne rêvez pas, ce sont bien les mêmes du moins en théorie car ils portent le même N° de parc, le 9 en l'occurence mais surtout et c'est là le principal, nous voyons ici le même N° d'immatriculation datant de 1959, année de la mise en service du PLH: 917 EL 83. Et pourtant les bus ne tiennent pas aussi longtemps en service. Généralement au bout de 10 ans ils ont ont fait leur temps mais observez la carrosserie du bus pris en 1973, elle n'a plus rien à voir. La calandre est complètement différente, les portes arrières à 2 vantaux ont même purement et simplement disparu et on est désormais en 0-4-2. Ce bus est fait pour la montée par l'avant avec un conducteur-receveur. Le capot de ligne a disparu, les rétros sont différents. Alors, explication ? Un bus ne peut pas durer 19 ans, c'est évident ! On a donc du lui changer sa carrosserie et certainement son moteur mais la base du véhicule a été conservée ce qui explique que la RMTT ait pu garder le numéro d'immatriculation d'origine, celui de 1959.

La RMTT c'est un peu Monsieur Bricolage ! Dans les années 66-67, les excellents mécanos de l'atelier de Brunet ont procédé à une incroyable transformation des vieux trolleybus VBRh datant de 1952 à 1954 en modernes trolleybus munis d'éléments de Berliet PH 10-100, voir la page des trolleybus modernisés.

Ci-dessous : belle ambiance aux couleurs de l'époque sur cette vue de la place Albert 1er devant la gare SNCF au début des années 70 avec le palais Elisabeth sur le côté gauche. On retrouve le même bus PH 80 N°14, vu de derrière cette fois.       Cliquer pour agrandir les photos

© Coll. R. Le Corff - Carte postale Editions du Gai soleil - La gare SNCF était à l'époque le point de départ de nombreuses lignes: les lignes 3, 7, 9, 14 notamment.

© Coll. R. Le Corff - C P Editions du Gai soleil - Au premier plan, vu de l'arrière le PH 80 N° 14 (vu plus haut) et desservant la ligne N° 14 :Gare SNCF- Les Ameniers. Au tout premier plan, on peut voir un break Citroën ID 19 et au fond deux trolleybus en attente de départ. Je me souviens bien de cet endroit où les trolleybus stationnaient; à cause de la forte déclivité de l'avenue Vauban, les chauffeurs disposaient des cales en bois (en forme de demi-lune), de chaque côté des roues avant pour éviter tout emballement en cas de rupture de frein du parc. On appelle ça partir en dérive.                                                       

© Photo RMTT coll. ASBTP - Le même bus PH 80 N° 14 se repose au dépôt de Brunet en compagnie d'un PLR 10 à sa droite.                                           Cliquer pour agrandir

Caractéristiques du Berliet PH 80
Constructeur

Berliet

Places assises 18
Places debout 52
Nombre de places total 70
Accès par 3 portes du type 4-4-2 : 2 portes doubles ( 2x2 vantaux) à l'arrière et au milieu, une porte simple à 2 vantaux à l'avant - a existé en 0-4-2
Circulation des voyageurs de l'arrière vers l'avant avec receveur à poste fixe à l'arrière.
Longueur 9,68 m
Largeur 2,50 m
Hauteur  
Empattement 5,04 m
Porte-à-faux avant 2,095 m

Porte-à-faux arrière

2,585 m
Hauteur plancher 0,78 m

Poids à vide

8,16 t

P.T.C

13,75 t
Moteur

Berliet diesel Magic "MH 520" à 5 cylindres en ligne de 7,917 litres (120 x 140 mm d'alésage course)

Puissance 21 CV fiscaux /  150 CV SAE à 2300 t /mn
Boîte de vitesses Manuelle à coupleur hydraulique Wilson H 211 N 60 à 4 rapports
Roues Roues arrières jumelées
Couleur caisse Beige RMTT (Ocre jaune clair)
Couleur toiture Blanc ivoire

Historique et technique

Document Berliet PH 80
Ci-dessus un document du constructeur illustrant le nouveau Berliet PH 80 version autobus urbain avec portes en 4-4-2 parue dans Charge Utile Magazine N° 62

 

La fin des années 50 est une époque bénie pour le constructeur lyonnais. Les camions de la gamme s'imposent partout comme des références et la capacité du gigantesque site de Vénissieux permet de répondre à la demande. C'est dans cet excellent climat que Paul Berliet décide de tirer un trait sur le passé en remplaçant tous les autocars et autobus de l'ancienne gamme PL par une gammee extrapolée du PLH et rebaptisée PH.

Le P indique qu'il s'agit de véhicules destinés au transport de personnes tandis que le H signifie horizontal en référence à la position du moteur. Le PH 80 est la version urbaine du PLH 8 U; il sort en 1959 avec un porte-à-faux arrière rallongé de 50 cm pour permettre l'installation d'une double porte. La capacité passe alors de 75 à 80 passagers.

Voici ce qu'en disait Georges Muller : "Le Berliet PH 80 (ou PH 85) est identique à la série 1901-56 de Lyon livrée en 1959-61.Ceux-ci ont été un recul flagrant par rapport aux merveilleux PBR à boîte Wilson. Au réseau de Lyon, on disait depuis : "que Berliet s'écrit berliet.....".mais le sommet de l'horreur était encore à venir avec les PH 180 (PH 12/180) articulés surnommés "bétaillères..." Inutile de préciser que ce jugement très tranché ne faisait pas l'unanimité parmi les amateurs de la marque Berliet et voici ci-dessous une réaction à ce jugement.

Voici ce que m'écrivait en 2005, Mr Yves Servignat en réaction sur la remarque de Georges Muller : "En effet ce dernier considère que ce type de véhicule constitue un recul par rapport au PBR. Étant un inconditionnel de Berliet, j'aime naturellement tous les modèles de la marque mais pour avoir au sein de l'association un PLR 10 et un PH 10 -100, je considère que du point de vue du conducteur, il n'y a pas de regrets à avoir. Quand vous avez passé une journée au volant du PLR avec le siège à colonne, le bruit de la transmission, le faible rayon de braquage, le passage au PH100 (dont l'ergonomie du poste de conduite est à mon avis bien supérieurE au SC10 et PCM) n'a que des avantages. : "

Voir aussi le tableau comparatif entre PLH, PH 80 ET PH 100

 

Immatriculations des PLH 8 et des PH 80 de la RMTT (infos fournies par Olivier Reboul et Yohan Keller)

Numéro de parc

Modèle

Immatriculation

Date  d'immatriculation

9

PLH 8 MU

917 EL 83

1959

10

PLH 8 MU

916 EL 83

06/07/1959

11

PLH 8 MU

778 EY 83

12/04/1960

12

PH 80

684 FX 83

1961

13

PH 80

683 FX 83

1961

14

PH 80

682 FX 83

1961

15

PH 80

681 FX 83

09/09/1961

Total = 7

 

Sources :

1880 -1980: Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux (†) et Albert Clavel - Charge Utile Magazine - Georges Muller -Serge Lantin - Olivier Reboul - Yohan Keller (ASBTP 83) - Christophe Puvilland : Berliet, 1905-1978 aux éditions Histoire & Collections - Article d'Albert Clavel : "Les autobus toulonnais" dans Charge Utile Magazine N°  282 de juillet-août 2016 - Yves Servignat.

Photos collections : Jean-Henri Manara - Gabriel Bonnafoux - Jean Capolini - Roland Le Corff - RMTT, collection de l'A.S.B.T.P (Association pour la Sauvegarde des Bus Toulonnais et Provençaux)

Ne manquez pas de découvrir les magnifiques et très rares photos de véhicules anciens de Jean Capolini sur le site Flickr : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums et de Jean-Henri Manara : https://www.flickr.com/photos/jhm0284/albums - Le site de l'ASBTP ; https://asbtp83asso.jimdo.com/ et sa page Facebook : https://www.facebook.com/asbtp83/ 

© Roland Le Corff - Page créée le 19/02/2005  -Version du 19/08/2018