Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

 

Le VÉTRA VBF (1957)

 

"Un petit bijou : les trolleybus Vétra VBF demeurent dans toutes les mémoires." (Georges Muller)

Le type VBF (dérivé du VBB) est un de ces trolleybus sorti après 1950 dont Vétra ne construit déjà plus les caisses; il est fabriqué par la Société Franco-Belge sur un châssis d'autocar Berliet PCP 10. Il rentre dans le type "B" des véhicules de 10 m de long par 2,50 m de large. Il a équipé les réseaux de Paris et Grenoble.

En 1957-1958, la RATP prend livraison de 38 VBF. Ils disposaient d'un groupe électrogène auxiliaire situé sous le poste de conduite (un moteur de 202 Peugeot), cela pour permettre les manoeuvres au dépôt sans avoir besoin d'être alimentés par une ligne aérienne.

La Société Franco-Belge située à Raismes dans le Nord était l'un des sites de montage de la SATRAMO ( Société Anonyme du Tramway Moderne). La SATRAMO avait donc toujours entretenu des liens étroits avec la société Vétra car elle était à l'origine de l'adoption de la technique dite de la caisse-poutre, elle-même inspirée d'une technique américaine dite des "longerons-parois". Vétra avait l'adoptée dès le début des années 30 sur le fameux CS 60.

Les VBF de Paris (RATP)  :

Le VBF fut vraiment le trolleybus typique du réseau parisien même s'il fut le chant du cygne des trolleybus dans la capitale : En 1956, les CS 60 accusent le poids de leur âge et souffrent de leur manque de capacité. Pour les remplacer, la RATP étudie un modèle plus grand dénommé VBF dont la carrosserie est directement dérivée de celle de l'autobus Berliet PCP 10 si typique du réseau parisien avec son frère jumeau, le SOMUA OP 5. La construction est confiée à la Société Franco-Belge de Construction de Matériel de Chemin de Fer basée à Raismes dans le Nord, dans la banlieue Nord-Ouest de Valenciennes. Cette société avait déjà construit des trolleybus pour Alger avant la guerre notamment des CS 60 (Télemly) analogues au type Francheville du réseau de Lyon (OTL).

La désignation "VBF" signifie : V pour Vétra, B pour le type (le type B correspondant à une longueur entre 10 et 11 mètres) et F pour le constructeur (la société Franco-Belge, sous-traitant de Vétra). Le VBF est construit sur le châssis de l’autobus Berliet PCP 10. Plus long que le VBRh (10,88m contre 10 m), le VBF est équipé de 3 portes (configuration en 4-4-2) et offre 65 places dont 29 assises et 36 debout.

Le VBF n'a aps le moteur qu'il mériterait, en effet, la RATP fait monter par souci d'économie, des moteurs Alsthom TA 505 C de 74 kW seulement (soit 100 chevaux), récupérés sur les CS 60 réformés. Cela ne leur permettait pas d'avoir de brillantes performances. Au niveau de la livrée, les flancs sont vert bouteille et les montants et le pavillon de couleur crème, la fameuse moustache Vétra (découpe de peinture en V à l'avant)  n'a pas été conservée pour des raisons d'entretien.

Leur carrière à Paris fut relativement courte : 9 années de 1957 à 1966, ils furent ensuite tous revendus à Grenoble où ils circulèrent (mais démunis de leur moteur d'autonomie) jusqu'en 1978  

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Le VBF N° 8131 desservant la ligne 185 Thiais -Vitry - Villejuif - Porte d'Italie. Les fentes d'aération au droit du siège du machiniste sont destiné à évacuer les gaz d'échappement du moteur auxiliaire Peugeot 202 lors des manoeuvres au dépôt.   Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Un VBF non identifié sous un angle permettant de voir la disposition des 3 portes en 4-4-2 et la ligne déjà très moderne car épurée, de ce magnifique trolleybus.   Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Stationné au terminus de la Porte de Choisy, le VBF N° 8139 est suivi par un camion-échelle de la RATP issu de la transformation d'un TN 6 A à châssis raccourci.Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Fin de carrière pour le VBF N° 8112 remorqué par la dépanneuse de la RATP, un Berliet TLR court (un des 4 exemplaires en service à la RATP). Vu de l'arrière, le VBF ressemble beaucoup à un VBBh.   Cliquer pour agrandir

Les VBF de Grenoble (SGTE) :

La RATP ayant supprimé ses lignes de trolleybus en avril 1966, la SGTE (Societé Grenobloise de Tramways Électriques), fit l'acquisition de toute la série des 38 VBF, début 1967 qui fut renumérotée de 630 à 667. La série VBF fut réformée en 1979. Le trolleybus 637 est entré au Musée le 20 juin 1980, donné à l'AMTUIR par la SGTE, Le 1er janvier 1975, la SGTE devient la SEMITAG : Société d'Économie Mixte des Transports de l'Agglomération Grenobloise qui devient le nouvel exploitant du Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC). En 1977, la SEMITAG met en service les premiers trolleybus ER 100. Les VBF ont été réformés progressivement entre  1972 et 1980 et ferraillés sauf quelques exemplaires. Les trolleybus disparaissent complètement du réseau de Grenoble, le 24 juin 1999.

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Arrivé à Grenoble, voic le N° 637 sous sa belle livrée rouge et crème de la SGTE ((Societé Grenobloise de Tramways Électriques). Ligne 4 : Les Sablons - Sassenage.  Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Le N° 629 desservant ici la ligneN° 1 : Centre ville (rue Félix Poulat) - Gare SNCF - Le Rondeau.                                 Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Le N° 644, notez la porte avant élargie à 3 vantaux pour le service à un seul agent. Ligne 1 Centre ville (rue Félix Poulat) - Gare SNCF - Le Rondeau.       Cliquer pour agrandir

Photo Jean-Henri Manara 1965 - Le N° 644 en plus gros plan permettant de distinguer le petit vantail qui a été rajouté à gauche.                                         Cliquer pour agrandir

Les VBF préservés (ou presque !)  :

Le Vétra VBF N° 662 de la SGTE (N° de châssis 3164) a été préservé par l'association Standard 216 basée à Pont de Claix (Isère) près de Grenoble. Ce trolleybus a d’abord été mis en service à Paris en mai 1957 sous le numéro de parc RATP 8114, comme 37 autres exemplaires construits pour les besoins parisiens. Avec la suppression du réseau de trolleybus de la capitale, ils furent réformés en deux lots : 11 véhicules en 1963 et 27 en 1966. La SGTE les racheta tous pour les faire rouler à Grenoble. Le N° 662 a été remis en service en février 1968 lors des 10èmes Jeux Olympiques d’Hiver. Il a roulé sur les 4 lignes de trolleybus Grenobloises existant à l’époque: 1-Le Rondeau, 2-Fontaine, 4-Sassenage et 12-Montfleury. Les VBF ont circulé à la SGTE puis à la SÉMITAG, d’avril 1963 à 1980, sous les numéros de parc 629 à 666.

À leur arrivée, à Grenoble, les VBF sont dépourvus de leur moteur d’autonomie (dont ils étaient équipés à la RATP : un moteur de Peugeot 202), ce qui empêche tout manœuvre en dehors des lignes aériennes. La SGTE modifiera par la suite 30 de ces trolleybus en élargissant la porte avant par un vantail supplémentaire (voir photo du N° 644 plus haut)

VBF N° 662 vu ici dans sa livrée de fin de carrière, il a été l’un des tous derniers à être réformé. Il a été conservé puis donné à Standard 216 en 1989, à la création de l’association. À sa réforme, le VBF N° 662 arborait la livrée de l’époque (blanc rouge blanc). C’est près de 35 ans après sa mise en service sur le réseau Grenoblois que l'association a décidé de le restaurer avec le concours du SMTC et de la Sémitag, et de le remettre à ses couleurs d’origine à la SGTE : rouge et crème.

En plus du N° 662, 3 autres VBF sont préservés par des musées : le N° 637 est sauvegardé au musée AMTUIR de Paris (voir plus bas, les photos prises au musée de l'AMTUIR).

Les N° 633 et 653 (ex RATP N° 8130 et 8115) avaient été préservés en Allemagne, au Deutsches Straßenbahn Museum Wehmingen près de Hanovre mais faute de place et déjà très dégradés par une longue période de garage à l'air libre, ils ont été tout simplement démolis. Quel gâchis ! On ne dit pas merci à nos "amis" Allemands !!!!

Photo: R. Le Corff AMTUIR 14 mai 1994 - Le VBF N° 637 du réseau de Grenoble.  Mis en service en 1957 à Paris dans la banlieue ouest en mai 1957 sous le N° de parc RATP 8114, il a été acquis d'occasion par le réseau de Grenoble (SGTE) en janvier 1966 et réformé en 1986.  Donné par la SEMITAG, il est préservé au musée de l'AMTUIR.

Photo: R. Le Corff AMTUIR 14 mai 1994 - Le même véhicule vu par l'arrière au musée de l'AMTUIR.

SPLENDIDE ! MAGNIFIQUE ! Les superlatifs manquent pour qualifier la beauté de ce VBF N° 662 qui vient d'être admirablement restauré par l'association grenobloise : Standard 216 au prix d'un immense travail, très bien décrit sur leur excellent site Internet.  Standard 216 - Histo Bus Grenoblois -3, rue Pasteur -38130 Echirolles

 

 Caractéristiques du type VÉTRA VBF : 1956-57 ( Merci à Standard 216 pour ces renseignements )

Places assises

29

Longueur hors-tout

10,885 m

Places debout

36

Largeur hors-tout

2,50 m

Total passagers

65

Hauteur pavillon

2,96 m

 

 

Hauteur intérieure

2,10 m

Disposition des portes ( d'origine)

1 porte à 2 vantaux à l'avant

1 porte à 2 vantaux au milieu

1 portes à 4 vantaux à l'arrière

Fabrication

Sté Franco-Belge sur châssis Berliet PCP

Empattement

 5,58 m

Moteur

Als-Thom TA-505-C 2 ou TA 505-C 3 (récupérés sur d'anciens Cs 60 de 1943 de la RATP.

Porte-à-faux avant

 2,280 m

Puissance

100 CV à 1500 t /mn

Porte-à-faux arrière

 2,740 m

Vitesse maximum

60 km / h

Voie avant

1,950 m

Vitesse minimum économique

20 km / h

Voie arrière

1,782 m

Pneus

E 20, 1100 X 20 T ou D 4 x 20 ER etc...

Poids à vide

9,80 t

 Moteur autonome

 Peugeot 202 TG 2 (à essence

Charge utile

4,4 t

Jantes

 

P.T.C

 14, 16 t

 

Document  Standard 216 - Ci-dessus un plan du VBF émanant de la société Vétra -Communiqué par Jean-Marie GUÉTAT: secrétaire de Standard 216 - Histo Bus Grenoblois avec Arnaud Oudard. Ce  plan avait été donné en 1970 par le dernier Directeur Général de la S.G.T.E.     Cliquer pour agrandir

Sources :

Berliet 1905-1978 par Christophe Puvilland - Georges Muller (†) "Les trolleybus français en France et dans le monde 1900-2016" aux éditions Maquetrén (Espagne) - Autocars, autobus, trolleybus de France 1950-1980 par Jean-Henri Manara et Nicolas Tellier - Standard 216 Histobus Grenoblois, merci à Jean-Marie Guétat.

Photos :

Jean-Henri Manara - Roland Le Corff  - Standard 216 : Histobus Grenoblois - Coordonnées : http://www.standard216.com/ Standard 216 – Histo Bus Grenoblois 2 avenue Charles de Gaulle F-38800 Le Pont de Claix

Ne manquez pas de découvrir les magnifiques et très rares photos de véhicules anciens de Jean Capolini sur le site Flickr : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums et de Jean-Henri Manara : https://www.flickr.com/photos/jhm0284/albums - Le site de l'ASBTP ; https://asbtp83asso.jimdo.com/ et sa page Facebook : https://www.facebook.com/asbtp83/ 

© Roland Le Corff  2003 -  créée le 27/04/2003 - version du 28/09/2018