LES AUTOBUS DE TOULON 1965 -1980

Accueil  Home page  |   Plan du site  Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus | Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus 1930-1965 | Autobus 1965-1980 | Autobus 1980-2005 |Autobus 2005 à nos jours  Contact   |  Liens  | 

Logo Berliet 2ème version

LES AUTOBUS BERLIET ET RENAULT PR-100 MI  et MIPS (page 5)

 

Les différents types de PR 100 dont s'équipa la RMTT sont traités sur plusieurs pages : 

P 1 Les Berliet PR 100 Généralités - P 2 les PR 100 PA - P 3 Les PR100 PA à 3 portes - P 4 les PR 100 B - P 5 Les PR 100 Mi/MiPS- P 6 Les PR 100-2

La RMTT fait l'acquisition en 1978 de 5 autobus Berliet PR-100 MI à 3 portes, neufs. Ils sont numérotés du 148 au 152, puis 4 autres véhicules à 2 portes cette fois, s'ajoutent au parc existant en 1979, numérotés de 153 à 156. Enfin 18 Renault PR-100 MI à 2 portes sont acquis dont 6 en 1980, 2 en 1982, 5 PR-100 MI en 1983 et enfin  5 PR-100 MIPS,  le tout numérotés de 157 à 174. (Les Berliet deviennent des Renault à partie de 1980). Les derniers bus revêtus de la livrée jaune, bleu et blanc apparue à partir de décembre 1975, furent les Berliet PR-100 Mi N° 153 à 162 en 1980.

 Les PR-100 MI sont sortis à partir de 1977 et le total des immatriculations en France métropolitaine uniquement, s'élève à 2308 véhicules. Pour connaître l'histoire et les caractéristiques techniques de ce véhicule, consulter la page Berliet PR-100 .

 

© Photo Jean-Henri Manara 1983  -Ci-dessus le PR-100 MI  à 3 portes de 1978, portant le N° de parc 150, avec sa livrée jaune, bleu et blanc qui avait succédé en décembre 1975 à la livrée traditionnelle des véhicules de la RMTT :  caisse beige et toit ivoire. Cette nouvelle livrée particulièrement réussie rappelle les couleurs Azur et or du blason de Toulon.                  Cliquer pour agrandir

© Photo Jean-Henri Manara 1980 - Ce PR-100 MI à 2 portes de 1979, le N° 155 dessert la ligne N°7: Gare SNCF - Pont-de-La-Clue. Il passe ici place Noël Blache. Il a par la suite été transformé en support de publicité pour Renault (voir photo plus bas). Cliquer pour agrandir

© Photo Jean-Henri Manara 1983 - Ce PR-100 MI à 2 portes Porte le N° de parc 156, il a été immatriculé en 1979.   Cliquer pour agrandir

© Photo Jean-Henri Manara 1980 - Vu place Noël Blache, ce bus Orlandi de 1977 dessert la ligne N°12 tout comme celui de la photo ci-dessous.    Cliquer pour agrandir

© Photo Philippe Matagne juillet 1979 - Mis en service en 1978, ce bus Berliet PR 100 MI des cars Orlandi dessert la ligne N°12 à destination d'Ollioules. On voit bien sur le bas des portes avant, les moulures en creux permettant de distinguer à coup sûr un PR 100 MI d'un autre PR 100.                                                                           Cliquer pour agrandir

©  Photo Denis Garel - Ci-dessus à droite , le PR-100 MI N° 155 transformé en véritable placard publicitaire pour Renault et tout à fait méconnaissable sous son aspect bariolé. A comparer avec la photo du 155 original (2ème photo en partant du haut) Cliquer pour agrandir

PR 100 pub pour l'alphapage et le service d'appel des bus

Reproduction de l'article communiqué par Denis Garel - Ci-contre un PR-100 transformé en placard publicitaire pour France Telecom. Il s'agit ici de présenter l'Alphapage, un petit appareil né au tout début des années 90 et destiné à recevoir des messages alphanumériques. Cette photo illustre un article paru en avril 1993, expliquant le service d'appel de bus à la demande à l'aide de cet Alphapage qui devait remplacer les bornes d'appel.

Ce concept technique a disparu complètement de nos jours, balayé par les téléphones portables permettant d'envoyer SMS et Textos. Dans le même genre d'appareils, il y eut également le Tam-Tam, le Tattoo et le Kobby, qui firent fureur parmi les jeunes de cette décennie 90. Tout cela est tombé dans l'oubli le plus complet aujourd'hui. Pour voir l'article dans sa totalité, cliquer sur l'image du bus. Cliquer pour agrandir et voir tout l'article

Renault PR-100 MI au dépôt de Brunet

© Photo Didier Receveur (ARTM) - Un PR-100 MI garé bien à l"abri, sous la vaste toiture du dépôt de Brunet. La livrée à base de bleu et de blanc ne préfigure-t-elle pas déjà un avant-goût de la livrée Mistral ? L'affiche apposée sur le panneau latéral est une pub pour le Centre commercial Mayol, cette immonde amas de béton qui a défiguré le centre ville et tué tous les petits commerces de la vieille ville. Cliquer pour agrandir

© Photo RMTT coll. ASBTP - Le bus Renault PR-100 MIPS N° 170 passe à l'arrêt Maison Blanche près du Cap brun sur la ligne 7, avec une curieuse inscription "Ligne pilote" sur sa girouette. Noter le changement dans la livrée avec des flancs qui deviennent bleus.      Cliquer pour agrandir

Vidéo Youtube mai 1987 par JHS Micheline Rouget Crème

 

Autobus préservé

© Photo Michaël Dietrich ASPTUIT - Encore un bel exemplaire de PR 100  MIPS toulonnais préservé par une association toulousaine, l'ASPTUIT :  Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains et Interurbains Toulousains. Il s'agit du N° 174 datant de 1983, un ancien bus info du réseau TPM. Il a été emmené à Toulouse le 7 septembre 2012.

© Photo ASPTUIT - Qui le reconnaitrait avec cette belle livrée rouge et blanche? Il a été transformé en espace muséographique itinérant pour organiser des expositions.

 


 

Caractéristiques des Berliet PR-100 MI ( par Nicolas Tellier)

     Lancé en 1977, le PR-100 MI fait oublier les maladies de jeunesse du véhicule. Un nouveau moteur à 6 cylindres en ligne de 185 chevaux du type Berliet MIP 06.20.30 ainsi qu'un compartiment moteur insonorisé et des silencieux sur l'échappement, l'admission et la sortie d'air remédient aux critiques formulées à l'encontre des 2 premières motorisations d'origine Perkins et Berliet V 800, à savoir des nuisances sonores excessives et des émissions de fumée beucoup trop polluantes.

Le moteur MIPS lui succèdera: dans le sigle MIPS, le P veut dire "penché" car le moteur n'est pas intallé à la verticale à l'arrière du bus mais un peu en travers et le S veut dire "suralimenté" grâce à un turbo.

Un nouveau tableau de bord apparaît ainsi que des emmarchements plus faciles d'accès, constitués de 3 petites marches au lieu de 2 grandes. De l'extérieur, le véhicule est reconnaissable à l'embouti moulé en creux dans le bas de chaque vantail de porte ( sous la vitre correspondante), à la grille du radiateur située dans le porte-à-faux arrière droit ( à gauche sur les types précédents), au réservoir de carburant et sa goulotte de remplissage déplacés dans l'empattement, à la gouttière de pavillon qui est abaissée au niveau de la ligne supérieure des baies et enfin au capot relevable ( au lieu des 2 portillons type armoire).

Le monogramme et l'emblème Berliet qui avaient vu leur taille augmenter en 1975 sont remplacés en 1980 par le losange Renault à l'avant et par le monogramme Renault à l'arrière. Il devient Renault PR-100 MI.

Pour une exploitation en libre service, le PR 100 MI est livré en version à 3 portes qui banalise montées et descentes. La 3ème porte est montée dans l'empattement et non dans le porte-à-faux arrière; en effet la présence du moteur à l'arrière aurait imposé un nombre de marches trop important.

Constructeur

Berliet puis Renault Véhicules Industriels

Châssis

Caisse-poutre auto-portante

Places assises

29 + 1 pour le conducteur

Places debout

70

Nombre de places total

100

Accès

par 3 portes pliantes doubles: une à l'avant, l'autre au milieu, l'autre à l'arrière en avant de l'essieu arrière ou par 2 portes pliantes doubles selon les exemplaires.

Circulation des voyageurs

Montée par n'importe quelle porte utilisation en self-service - portes banalisées

Longueur

11,35 m en cas de montage de butoirs de pare-chocs

Largeur

2,500 m

Hauteur

2,90 m

Empattement

5,60 m

Porte-à-faux avant

2,562 m

Porte-à-faux arrière

3,070 m

Hauteur plancher

64,5 cm du sol à L'avant et 67 cm au centre

Poids à vide

9,5 tonnes

P.T.C

16 tonnes au début puis 17,40 tonnes dès la fin 1977

Moteur du PR MI

Berliet diesel MIP 06.20.30 de 185 Ch à 6 cylindres en ligne placé à l'arrière du véhicule.

Suspensions

Airlam : une combinaison de coussins d'air et de ressorts à lames ( idem que sur les camions Stradair et les bus PH )

Roues

jumelées à l'arrière - Voie avant : 2,053 m - voie arrière : 1,888 m

Sources :

"1880  -1980: Un siècle de transports en commun dans l'agglomération toulonnaise" par Gabriel Bonnafoux (†) et Albert Clavel - Article de Nicolas Tellier dans Charge Utile Magazine N° 79 de juillet 1999-

Photos : collection: Jean-Henri Manara  - Denis Garel, vice président de l’association ARTM  (Les Amis du Rail et des Transports de Marseille ) - Didier Receveur ( ARTM) - Philippe Matagne - Yohan Keller (A.S.B.T.P : Association pour la Sauvegarde des Bus Toulonnais et Provençaux) - ASPTUIT : L'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains et Interurbains Toulousains - Vidéos sur Youtube tournées en mai 1987 par JHS Micheline Rouget Crème.

Ne manquez pas de découvrir les magnifiques et très rares photos de véhicules anciens de Jean Capolini sur le site Flickr : https://www.flickr.com/photos/151983085@N05/albums et de Jean-Henri Manara : https://www.flickr.com/photos/jhm0284/albums - Le site de l'ASBTP ; https://asbtp83asso.jimdo.com/ et sa page Facebook : https://www.facebook.com/asbtp83/ 

© Roland Le Corff - Page créée le 24/04/2005 -Version du 20/08/2018