Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Fiches techniques trolleybus Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

 

  LES AUTOCARS ORLANDI  

Desservant depuis sa création, la ligne Ollioules-Toulon, la société des autocars Orlandi, est une des plus anciennes compagnies de la région toulonnaise puisqu'on en trouve déjà la trace en 1932 avec Pierre Orlandi; leur belle livrée rouge vif et blanche était caractéristique de la compagnie. Pour le moment, les éléments concernant l'histoire de cette compagnie sont encore assez maigres et les photos encore bien rares.

Aujourd'hui la société des cars Orlandi est fort heureusement toujours en activité et son adresse actuelle est  : AUTOCARS ORLANDI
455 Route nationale 8, route de Marseille - 83190  Ollioules

Elle dessert  pour le compte du réseau Mistral, les lignes 11B, 12, 120, 122, 128 (sauf erreur de ma part)

NB : Il ne faut pas confondre la société des autocars Orlandi avec le carrossier italien Orlandi à Modène (intégré au groupe Irisbus)

© Photo Jean-Henri Manara-  Magnifique et rare photo couleurs d'un Berliet des autocars Orlandi qui doit être un PH 8-100, la vue est prise en 1973 sur le boulevard de Strasbourg. Le bus porte le numéro de parc 11. Venant d'Ollioules, il se dirige vers son terminus de Noël Blache. Cette harmonieuse livrée était en vigueur chez Orlandi dans les années 60-70 : caisse rouge vif et toiture blanc cassé. Cliquer pour agrandir



LES VÉHICULES DES AUTOCARS ORLANDI  ( cliquer sur les images pour les agrandir)

© Photo collection Jacques Visconti - Cette rare photo d'un autocar diesel Saurer ( peut-être un 3CT1D) appartenant aux autocars Orlandi, a été prise en mai 1947 par G. Dapremont, un photographe professionnel qui tenait boutique place Noël Blache. Le véhicule est garé place Clémenceau dans le sens de Noël Blache, le Champ de Mars étant derrière. Il est possible que la carrosserie soit signée Belle-Clot (voir les Berliet PCK8W). (Remarquer la conduite à droite comme c'était le cas sur quelques marques de véhicules à cette époque encore, Saurer, Hotchkiss notamment)

Remarquer le numéro d'immatriculation 5668 YU 4 encore dans l'ancien système; le nouveau comportant le numéro du département a été mis en application le 1er avril 1950.

A cette époque où les familles possédaient rarement un appareil photo, il y'avait donc d'assez nombreux photographes de rue qui se tenaient en permanence dans les zones les plus passantes ( Place Noël Blache, Champ de Mars, Place de la Liberté, Place du Théâtre...). Ils mitraillaient particulièrement les mères de famille accompagnées de leurs bambins. Il était difficile de résister lorsque le jeune enfant avait fait risette devant l'objectif, le photographe donnait son ticket à la maman pour la commande des tirages

.Cette photo est un recadrage car la photo originale montre le petit Jacques Visconti âgé de 3 ans au bras de sa maman. Les cars étaient d'une couleur grenat  foncé pour le bas de caisse avec un oiseau stylisé peint sur le côté. On voit au dessus de l'autocar, la ligne de contact qui alimentait les tramways.

 

 

 

Photos Charge Utile - Berliet PCK 8 W carrossé par Belle-Clot en 1950 pour Orlandi . Belle-Clot était un grand carrossier installé à Grenoble. Fondée en 1923, la société s'éteignit en juin 1987 après 64 d'existence. Belle-Clot a également carrossé des cars GABY ( voir photo sur la page des autocars Gaby)

Le châssis est celui du Berliet PCK 8 W, un modèle sorti en octobre 1949 équipé du nouveau moteur MDU à 5 cylindres de 7,9 litres. Ce type succédait au PCK 7 W.
  Berliet PCK 8 W carrossé par Belle-Clot en 1951 -Ces autobus sont des véhicules urbains; ils furent construits au nombre de 6 pour la SARL Orlandi.  On voit bien l'oiseau qui décore le flanc de l'autobus vers l'arrière, à priori, il ressemble fort à une cigogne. Celui-ci est le dernier autobus de la série destiné à Orlandi. Il est exposé ici au 4ème concours international de cars de Nice. Avec ce matériel, Belle-Clot remporta le premier prix de la catégorie "autobus urbains" derrière Chausson ( Grand prix) et MGT Million-Guiet-Tubauto (Prix d'honneur)

© Photo Roger Viollet - Début des années 50, place Noël Blache, un autocar Orlandi du type Berliet PCK 8 W,arrive par la gauche, remarquer la faiblesse de la circulation...et les immeubles flambants neufs, fruits de la reconstruction de l'immédiate après-guerre.

 

Ambiance de l'époque : des 4 CV Renault et deux jeunes femmes qui poussent un landau, le baby-boom était en marche.

 

© Photo Jean-Henri Manara - - Ce Berliet PH 8-100 est vu ici en 1975 sur le Boulevard du Maréchal Foch, en face du Lycée Bonaparte; il se dirige vers Ollioules. Il porte le numéro de parc 1.                                Cliquer pour agrandir

 

Berliet PR 100 MI Orlandi
© Photo Jean-Henri Manara - Un Berliet PR-100 (probablement un PR 100 MI) à la carrosserie étincelante, est photographié ici en 1980, il quitte le rond-point Noël Blache; on voit le collège Peiresc en arrière-plan avec ses vieux murs tirant sur le marrron.

Les 3 barres blanches peintes sur la face avant de l'autobus indiquent qu'il y' a un accès voyageurs par 3 portes.

A cette époque, la ligne 12 prend son départ place Noël Blache, passe par les boulevards de Strasbourg, Général Leclerc, Maréchal Foch, avenue du XVème  Corps et aboutit à Ollioules au quartier de La Baume.   Cliquer pour agrandir

 

© Photo Philippe Matagne -Ci-dessus le N°4, un superbe autobus Berliet PR-100 MI Orlandi, pris en juillet 1979, dans sa livrée rutilante.  Cliquer pour agrandir

© Photo RMTT (coll. ASBTP) - Ce PR-100  à 3 portes immatriculé en 1979, porte le N° de parc 8. Il dessert la ligne 12 à destination d'Ollioules. Cliquer pour agrandir

© Photo Michaël Dietrich - Ci-dessus un Renault PR100-2 d'Orlandi, portant le N°129 vu ici au dépôt de Brunet le 5 novembre 2004 - Du joli rouge des Orlandi, il ne reste qu'un petit bout autour de la girouette...un peu tristounet !  Cliquer pour agrandir



Page créée le 02/06/2008  © Roland Le Corff -Version du  18/04/2015