LES AUTOBUS DE TOULON 1930 - 1965

Accueil  Home page  |   Plan du site   Toulon ma ville  |  Trolleybus de Toulon part 1 |  Trolleybus  Toulon part 2|  Vetra  |   Trolleybus de France et d'autres pays Tramways de Toulon  | Tramways en couleurs |  Autobus |  Contact   |  Liens  |

Logo Rocher-Schneider

   ROCHET - SCHNEIDER  type 28 000  FC 

Photo CGFT, archives RATVM. Autobus Rocher-Schneider type 28 000 (1931) : La photo montre le véhicule en service à Marseille mais il porte encore sa livrée d'origine des Tramways Toulonnais et le N° 7, son numéro de parc du réseau de Toulon.

Photo Baudelaire in "Les tramways de Marseille ont cent ans" En 1933, le véhicule a pparaît ici aux couleurs du réseau marseillais.

Rocher-Schneider :

Rochet-Schneider est un constructeur automobile lyonnais, qui officie dans la première moitié du XXe siècle, puis fusionne avec la firme Berliet. Les usines se situent à Lyon dans le 3e arrondissement, rues Paul-Bert et Feuillat..Rochet-Schneider était parmi les 10 constructeurs mondiaux les plus importants de la fin du XIXème et du début du XXème siècle : ses automobiles étaient réputées être "Les reines de l’automobile". Son activité  dura au total une soixantaine d’année, commençant par des cycles, abandonnés pour des automobiles et pour finir par des châssis et moteurs.

La firme est fondée par Édouard Rochet et Théodore Schneider en 1889 à Lyon. Elle se spécialise à partir de 1899, dans les voitures à moteur à pétrole. Elle construit également des véhicules utilitaires, ce qui lui vaut une commande de 1 500 camions durant la guerre de 14-18 pour l'armée. La firme construira également des véhicules ferroviaires. Après la 2ème guerre mondiale, c'est le grand déclin pour la firme. Les conditions économiques difficiles, et notamment la hausse des coûts et l’inflation, amenèrent le Conseil a prendre la décision d’arrêter la production de châssis en 1950 (170 unités produites avec 400 à 500 employés en 1949). Jusqu’aux années 1960, l’effectif chuta de moitié, les actifs étaient progressivement vendus et l’activité prit la forme de sous-traitances (location de surfaces.. en particulier à Berliet). A la fin de l’année 1959, Rochet-Schneider décida d’arrêter toute activité. Automobiles M. Berliet reprit l’affaire début 1961 et le site de Feuillat, sur lequel il rassembla tout le département central des Pièces de Rechange. Les efforts portèrent sur  les conditions de stockage, les méthodes de traitement des commandes, les équipements de manutention et l’introduction des systèmes informatiques. En outre, une ligne de reconditionnement de moteurs standard fut créée. Les locaux furent ensuite utilisés par Renault Véhicules Industriels, qui maintint l’activité jusqu’en 1998 et mit le site en vente en 2001, site racheté par le Grand Lyon.

 

Caractéristiques de l'autocar Rocher-Schneider Type 28 000 des Tramways Toulonnais

 

Constructeur Rocher-Schneider
Nombre de places total 30 places dont 25 assises et 5 debout
Accès Par porte battante à l'avant droit 
Circulation des voyageurs Montée et descente par l'avant
Châssis

Rocher-Schneider

Longueur Hors-tout / Lg caisse seule 7,13 m / 6,60 m
Largeur 2,20 m
Hauteur 2,53 m
Empattement 4,45 m
Voie avant

1,71 m

Voie arrière 1,60 m
Poids à vide 4,200 t
P.T.C 6,370 t
Moteur Rocher-Schneider Monobloc essence 4 cylindres en ligne
Puissance fiscale 19 CV
Vitesse maxi ?
Pneumatiques

Roues arrière jumelées

Couleur caisse Inconnue peur-être gris moyen
Couleur toiture

Inconnue  peur-être ivoire ou gris très clair

© Roland Le Corff  - Page créée le 09/06/2018  -Version du 10/06/2018