Accueil  Plan du site   Généalogie   Toulon, ma ville   La vieille ville   Le Cours Lafayette   Les trolleybus de Toulon 1è partie  Les trolleybus 2è partie   La société Vétra  Fiches techniques trolleybus   Les tramways de Toulon  Le MPTUR (Musée des transports)  Les autobus de Toulon    L'école du Cap Brun    Livres d'enfance   Au Pays Bleu    Edouard Jauffret  Raylambert   Photo de classe 1959    Photo de classe 1953   Photos de classes 1962-1965   Photos de classe 1946-1952    

 

CHICAGO, LE QUARTIER MYTHIQUE DE TOULON (page 2)

 page 1 Chicago, le quartier mytique de Toulon      page 2 Le déclin    page 3 Chicago raconté par ceux qui l'ont vécu

LE DÉCLIN :

Les textes et les photos ci-dessous sont de Robert Cohen ( sauf textes en italiques qui sont de moi)

Mai 1989, rue Chevalier Paul, vue sud-nord, démolitions et "bétonisation" sont commencé.   (Cliquer pour agrandir)

Mai 1989, rue Camille Auban, le magasin à gauche en blanc, était un petit pressing-blanchisserie dont la patronne sous-louait une chambrette sous les toits, accessible par un vénérable escalier acrobatique. Robert Cohen, matelot permissionnaire y séjournait régulièrement. Un pied-à-terre, le rêve de tout mataf !  (Cliquer pour agrandir)

Mai 1989, rue Victor Micholet, un des rares axes est-ouest de Chicago, on aperçoit les platanes de la DP au fond (1) . Dans cette rue, toute entière vouée aux matelots, des boutiques de tailleurs et accessoires marins. On y cousait galons et insignes en un temps record. On y trouvait aussi des restaurants à des prix très minimes; on pouvait y faire un repas pour 350 F de 1955 ! ( 40,25 F de 2001 ou 6,82 € actuels) Au moment où cette photo a été prise, le déclin était déjà amorcé et de nombreux magasins ont fermé. (Cliquer pour agrandir)

Mai 1989, vue de la rue docteur Camille Auban (ancienne rue Trabuc) , lieu de la première implantation de familles d'origine immigrée en 1955-56. Les lieux n'étaient pas encore murés et promis à la démolition comme de nos jours. Cette rue était déjà assez conflictuelle en 1955-56, étant la première enclave immigrée dans la basse ville. C'est dans les vingt premiers mètres de cette rue que l'implantation maghrébine a débuté. Pour le déclin de Chicago, le processus s'est accéléré, dans les années 70-80, d'abord par la réduction des crédits d'armement et la diminution rapide des grandes unités de la marine. (Cliquer pour agrandir)

  page 1 Chicago, le quartier mytique de Toulon      page 2 Le déclin    page 3 Chicago raconté par ceux qui l'ont vécu   page d'accueil

© Roland Le Corff 2008 -  Version du 03/10/2016